Les alpages

Les espaces pastoraux sont aujourd'hui le cadre de nombreuses activités.

Le pastoralisme est reconnu comme le gestionnaire central de l'espace montagnard.

La vie d'en haut

 

Surface pastorale : 938 ha

Par sa contribution à la production, à l'entretien des sols, à la protection des paysages, à la gestion de la biodiversité, le pastoralisme de montagne est reconnu d'intérêt général.

Mais pourquoi les troupeaux vont là-haut ?

« Là où est l’herbe, va le troupeau »

Pour les agriculteurs de montagne, l’alpage est donc avant tout une ressource en nourriture pour leurs troupeaux pendant la période estivale.

Ainsi, pendant que ces derniers paissent en altitude, les prés du bas sont fauchés, l’herbe est séchée et elle servira de fourrage pour l’hiver.